jeudi 8 octobre 2009

Accordez-vous un instant de doute

Accords et désaccords (Sweet and Lowdown). Woody Allen. (1999)

seanpennemmetray

Vous connaissez Django Reinhardt.
Mais connaissez-vous son plus grand fan ? Il s’agit d’Emmet Ray.
Et qui est Emmet Ray ?
Emmet Ray est un guitariste américain de jazz qui aime regarder les trains, tirer au pistolet sur des rats dans les décharges, porter de beaux costumes chers, boire, charmer les femmes, parler de lui. C’est un artiste et il en a tous les défauts. Egoïste, égocentrique, misogyne, beau-parleur, flambeur, dragueur, malheureux.
Ses femmes disent de lui qu’il pourrait surpasser Django Reinhardt s’il mettait plus de sentiments dans sa musique. Mais Emmet Ray semble être un insensible.
Dans sa vie, il a pourtant eu deux grandes histoires d’amour. Une jeune fille simple, un peu bête et muette, qui dévore des desserts en le regardant avec des yeux énamourés. Mais elle a eu la délicatesse de lui dire qu’elle l’aimait. Alors Emmet l’a abandonné. Elle s’appelait Hattie. Puis il y a eu la mondaine, la très belle Blanche, il s’est offert le luxe de l’épouser. Mais elle a eu l’indélicatesse de le tromper, alors furieux, il l’a abandonné pour tenter de retrouver Hattie. Mais Hattie a refait sa vie, mère et femme mariée. Triste, il a cassé sa guitare et nous n’avons plus eu de nouvelles de sa vie.
Quant à son admiration pour Django Reinhardt, on raconte qu’il était tellement fasciné par lui qu’il pleurait dès qu’il l’entendait et qu’il pouvait même s’évanouir. Il s’est toujours lui-même désigné deuxième guitariste après Django, le manouche, là-bas, en Europe.

Vous y avez cru ?
Moi aussi, pour tout vous dire.

Emmet Ray n’existe pas. Il est un personnage joué par Sean Penn, pour qui Woody Allen a écrit un vrai-faux documentaire sur sa vie.
Le film est d’ailleurs fait comme un documentaire. Il commence par Woody Allen qui nous parle d’Emmet. Ainsi, tout le long du film, nous avons l’avis de personnes qui ont côtoyé Emmet, et qui commentent sa vie, ses actions, ses sentiments. Ses proches, ses musiciens, se reconvertissent tous dans des rôles de biographes.
C’est drôle, touchant et terriblement jazzy.
Sean Penn y est juste, Uma Thurman nous joue les grandes abonnées des rôles de femmes fatales. Mais mon vrai coup de cœur revient à Samantha Morton, interprète d’Hattie. Sa moue de petite fille muette, les joues pleines de sucreries, les épaules rentrées et ses fringues sans forme font d’elle une véritable perle de fraîcheur (bien loin de son rôle de femme de Ian Curtis dans Control, et c’est toujours si agréable de voir des acteurs être capable de jouer des rôles si différents).
Alors si vous aimez Django, vous aimerez Emmet.

Et si vous cherchez la musique du film, cherchez sous le nom de Howard Alden et non celui d’Emmet Ray.

AnnaX.Elle

Posté par Bonbonniere à 14:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Accordez-vous un instant de doute

  • Miam

    L'eau à la bûche de noël !

    Posté par Noé, jeudi 8 octobre 2009 à 15:48
  • Le tout étant de ne pas avoir d'indigestion...

    Posté par Anna, mardi 20 octobre 2009 à 13:35
Poster un commentaire